Quel DAAF choisir ?

Le détecteur doit être conforme à la réglementation : sur son emballage, doit être inscrit qu’il correspond bien à la norme européenne EN 14604. Vous trouverez le marquage CE sur le détecteur et son emballage.

En plus de ce marquage CE, préférez les détecteurs de fumée comportant le marquage NF. C’est une marque de certification de qualité supplémentaire choisie volontairement par certains fabricants.

 

Qui doit l’installer ?

D’après la loi, c’est au propriétaire du logement d’installer le détecteur (achat + pose), mais c’est bien à l’occupant du logement (locataire ou occupant à titre gratuit) que revient l’entretien du détecteur (changement de la pile lorsqu’un signal sonore, différent de l’alarme, se déclenche).

 

Qui est concerné ?

Tous les logements sont concernés, qu’ils soient nouvellement construits ou existants, qu’ils se situent dans un bâtiment collectif ou dans une maison individuelle. L’installation du détecteur incombe au propriétaire du logement. L’occupant du logement, qu’il soit locataire ou propriétaire, veille à l’entretien et au bon fonctionnement du détecteur sauf dans les cas suivants :

L’installation et l’entretien incombent au propriétaire du logement pour :

  • les logements à caractère saisonnier,
  • les logements-foyers,
  • les résidences hôtelières à vocation sociale,
  • les logements de fonction,
  • les locations meublés.

L’installation et l’entretien incombent à l’organisme d’intermédiation locative pour :

  •  les logements-foyers gérés par des organismes d’intermédiation locative,
  •  les logements familiaux gérés par des organismes d’intermédiation locative.